CV115 - William Kentridge, More Sweetly Play The Dance — Érika Nimis
CV115 - William Kentridge, More Sweetly Play The Dance — Érika Nimis
CV115 - William Kentridge, More Sweetly Play The Dance — Érika Nimis

CV115 - William Kentridge, More Sweetly Play The Dance — Érika Nimis

Prix régulier $2.00 CAD $0.00 CAD Prix unitaire par

Ciel variable 115 - La Marche du Monde (Été 2020)
Portfolio (Article individuel, version numérique)

William Kentridge, More Sweetly Play The Dance
La marche du monde | The March of the World

Par Érika Nimis

Vaste fresque vivante, l’installation à multiples écrans More Sweetly Play the Dance de William Kentridge met en scène une parade dont les personnages, accessoires et décor évoquent l’époque de l’apartheid. À l’occasion de la première exposition de l’œuvre au Musée des beaux-arts du Canada depuis que celui-ci l’a acquise, Érika Nimis a constaté que l’ensemble a une plus grande résonnance que sur la seule Afrique du Sud, notamment par ses renvois au communisme, indissociable de la lutte anti-apartheid. « Si l’œuvre puise ses références dans le cours tragique de l’histoire, c’est pour mieux interroger la marche du monde », écrit celle qui note que Kentridge bouscule les codes de la peinture d’histoire en faisant tourner sa marche en boucle, « pour ne pas dire en rond ». Derrière le ton festif, ou carnavalesque, More Sweetly Play the Dance tient une charge critique. « Les différentes figures de la procession indiquent autant de couches d’un même récit qui questionnent le sens de l’histoire ou plutôt l’absence de sens. »

Détails

Langue : Français et anglais
Version numérique : PDF, 5.5 Mb

Notice bibliographique

Érika Nimis, « William Kentridge, More Sweetly Play The Dance — La marche du monde »,Ciel variable, no 115, « La marche du monde », Montréal, 2020, p. 22-31.

Liens utiles


Partager ce produit